Archives de Tag: Montréal

Mes deux derniers billets chez Nightlife

Le premier, traite de pédophilie, en pleine controverse de cyber-prédation, suite au reportage de J.E.

Cliquez ici pour le lire.

L’autre parle des piétons. Enough said. Allez lire.

Cliquez ici pour le lire.

Le gars des escaliers roulants

« Hey les gars, j’ai une crisse de bonne idée. On installe des escaliers roulants pour éviter à ces pauvres gens qui reviennent d’une grosse journée de travail de se fatiguer avec les nombreuses marches, pis le 3/4 du temps, on pourrait arrêter de les rendre fonctionnels. Vers les heures de pointe, genre. Je suggère aussi qu’on les inverse de temps-en-temps, comme ça, les gens qui seront habitués de les descendre auront la surprise de leur vie LOL. Voilà. »

– Le gars des escaliers roulants dans les centres d’achats et stations de métro.

Escaliers Roulants - Le Détesteur

Sous la perruque… Avec Jay St-Louis

Dans cette seconde capsule de Sous la perruque, j’ai reçu comme invité le jeune voyou-idiot, Jay St-Louis, qui se défoule sur trois sujets de son choix.

Si la vidéo ne s’affiche pas, vous devez désactiver votre « ad-block » ou bien, meilleure alternative, suivez le lien original de la vidéo sur youtube, en cliquant ici <——–

var AtedraVideo = AtedraVideo || {};
AtedraVideo.type = « youtube »;
AtedraVideo.video_id = « qNpiISKzj_o »;
AtedraVideo.width = 640;
AtedraVideo.height = 390;
AtedraVideo.flashvars = {};
AtedraVideo.params = {wmode: »opaque », allowfullscreen: »true », allowscriptaccess: »always »};
AtedraVideo.attributes = {id: »video »};
document.writeln( »);

Murphy Cooper - Jay St-Louis - Le Détesteur - Sous la perruque

Chronique du Détesteur + Entrevue avec Jay St-Louis @ Ghetto Érudit, CISM

Hier soir, j’en étais à ma deuxième chronique à l’émission Ghetto Érudit, sur les ondes de CISM. J’ai élaboré plus en détail sur un des points discutés dans la précédente chronique. Dans un second bloc, je présente l’entrevue que j’ai pré-enregistrée avec Jay St-Louis.

Voilà.

http://player.soundcloud.com/player.swf?url=http%3A%2F%2Fapi.soundcloud.com%2Ftracks%2F23109357&show_comments=true&auto_play=false&color=30a1d8

Murphy Cooper - Ghetto Érudit - CISM, 89,3 FM

Hulk Hogan + Katy Perry = Ce dude là

La semaine passée, je vous parlais des filles qui rêvent d’être Rihanna ou Katy Perry et je pense qu’un lecteur m’a mal interprété. Quand je disais que c’était affreux sur une fille, ça sous-entendait que ça le serait probablement encore plus sur un gars. Au lieu de ça, ce fameux lecteur s’est même senti à l’abri, vu son sexe non-féminin. Je l’ai croisé sur Ste-Catherine et je l’ai même poursuivi afin de pouvoir capter le meilleur angle de photo possible tout en étant fucking pas subtile en lui crissant le flash dans la face.

En plus d’avoir la couleur de Katy Perry, il s’est ÉGALEMENT offert la coupe de Hulk Hogan.

Hulk Perry

Je déteste.

Manifestation Pro-Dino de Jay St-Louis et Gab Roy

Hier j’étais au Festival Mode & Design parce que j’suis la plus grande fashionista de Montréal (Not.) après Goofy Welldone, pis comme j’me trouvais à deux coins d’rue, j’me suis dit que je passerais voir mes amis Gab Roy et Jay St-Louis qui eux étaient à la Place-Des-Arts pour une manifestation pro-dinosaure qu’ils ont eux-mêmes orchestrée, pour ensuite se rendre dans les studios de Musique Plus afin de demander plus de contenu qui parlent de dinosaures.

Malgré l’amitié que j’ai pour eux, je ne peux qu’exprimer à quel point j’ai ressenti des malaises tout au long de cette pseudo-campagne. Malaises partagés avec plusieurs personnalités du web n’étant pas ado et qui ont d’ailleurs décidé de fermer leur gueules, pour ne pas se mettre deux des plus grosses personnalités du web à dos. Soyons francs, la joke s’est étirée un peu trop longtemps et comme on connaît Gab et Jay, on dirait qu’on n’embarque pas dans leur discours fictif, ça ne colle pas trop à leur univers. J’aurais plus adhéré (ou du moins, le malaise aurait été moins gros) si un gars comme François Bellefeuille l’avait fait, parce qu’il possède déjà un monde particulier bien à lui avec son personnage disjoncté.

Ça c’est sans compter les nombreux abus pour convaincre les gens sur les médias sociaux le plus rapidement possible que leur idée n’était pas une idée de marde. Et par « les gens », j’exclus les idiot-lescents. Les seules personnes qui parlaient de dinosaures sur Facebook étaient Jay St-Louis, Gab Roy et les adolescents qui veulent le pénis de Jay St-Louis et Gab Roy.

La manif

À ma grande surprise (et dans mes dents), plusieurs personnes étaient au rendez-vous. Pas loin de 200, même. Par contre, tel que je le prévoyais, environ 75% des gens avaient en bas de 19 ans. Ça c’est le genre de choses que tu sais quand tu vois des gens porter des tuques en pleine canicule. Mais bon, je dois admettre que l’ambiance sur place était folle. Jay et Gab sont de vrais entertainers qu’on en oublie leur cause de marde et on a envie de se laisser divertir. On en veut souvent à Gab d’être dérisoire, d’aller vers la gratuité, mais cette manifestation, plutôt rassembleuse, a prouvé aux gens sur place qu’il était capable de beaucoup plus.

Manifestation Pro-Dino - Le Détesteur

Pour plusieurs, la manif camouflait une concrétisation dans leur relation interweb avec Gab, un pas de plus dans leur démarche pour devenir de célèbres vlogueurs. Moi, ces vlogueurs là, pour être honnête, je ne les connais pas vraiment. Je connais un peu leur visage pour avoir regardé ce qu’ils faisaient par curiosité et pour me garder à l’affût, mais c’est tout. Tout ce que je sais d’eux, c’est qu’ils ont décidé de faire la même chose que Gab Roy et que quelques jours plus tard Gab Roy a décidé de les faire connaître à son public. Un peu trop facile à mon goût. Ces jeunes là ont le potentiel, certes, mais ils ont sauté plusieurs étapes. Je reprochais la même chose aux médias undergrounds, en 2009, dans mon billet Journalistes et rap de merde, qui recrutaient leurs artistes alors qu’ils venaient à peine de recevoir un microphone pour Noël. Ils voulaient tellement mettre la main sur les prochains Omnikrom qu’ils ont décidé de prendre n’importe qui qui avait sélectionné « Électro-rap » comme style musical sur MySpace. Dans le monde du vlogue, on prend n’importe qui qui a sélectionné « Gab Roy » comme style de vidéo sur youtube.

Mais une chose est certaine, on ne peut pas remettre en question l’influence que Jay et Gab ont sur le web. Ce qu’ils ont accompli hier, malgré tout ce que j’ai pu dire, c’était un test qui aurait pu devenir le plus gros flop de l’histoire. J’ai donné une chance à l’audace et je me suis présenté pour juger par moi-même plutôt que de faire comme la plupart des gens et de chialer en silence en regardant la situation de loin. Pour un simple test, ça s’est avéré énorme. 200 personnes dans la ruelle arrière de Musique Plus qui répondent aux commandements de deux dudes montés sur un toit pour un évènement random, live à la télévision, c’est très gros et ça ouvre des portes vers quelque chose d’encore plus gros.

Vlogueurs adolescents, je vous déteste.

Update: J’ai accordé une entrevue à Jay St-Louis (à la fin du vidéo)

Catherine Pogonat à Musique Plus

À partir du 22 août sera diffusée la quotidienne de l’animatrice Catherine Pogonat, qu’on a tous connue dans le magazine culturel télévisé, Mange ta ville, sur les ondes de Art TV. – Les idiots l’auront évidemment connue 5 ans plus tard à Tout le monde en parle.

Ste-Catherine - Musique Plus - Le Détesteur

Ste-Catherine, c’est le nom de l’émission. Je souhaite que ça fonctionne. Faut dire que Musique Plus n’a jamais vraiment su qui était vraiment son public. Quand on avait 8 ans on regardait Bouge de là et nos souvenirs musicaux de l’époque, outre Dance Mix 95, se résument à Éric Lapointe, Mario Pelchat, Marie Carmen, Stef Carse & Bon Jovi. Je l’admets, y’avait un peu de Green Day et Nirvana. Mais sinon, on nous servait toute la crap de MusiMax, avant que la station existe.

Depuis, la station s’est constamment cherchée et a toujours fini par revenir aux jeunes filles de 12-16 ans. Pendant sa quête, elle a fait plusieurs bons coups pour la génération Y. Pensons à l’ère Dollaraclip, cette émission qui se moquait des clips de marde en compagnie de l’humoriste inconnu de l’époque, Louis-José Houde. Probablement l’émission ayant le plus influencé notre génération. Sans compter qu’elle avait ses soeurs sur la même chaîne, Le Groulx Luxe c’est n’importe quoi…,animée par un autre inconnu, Patrick Groulx, ainsi que Le Mike Ward Show et L’Gros Show, mettant en vedette d’autres no-name comme Jean-François Mercier, Mike Ward et Martin Perizzolo. Je pense que c’est grâce à ces émissions qu’aujourd’hui le Québec s’intéresse autant à la relève de l’humour.

Pis, y’a eu MP6, qui est restée 6 mois, même pas. Je pense que M+ a tenté de faire une prise 2 de l’époque Dollaraclip en allant chercher d’autres humoristes de la relève (Benoit Lefebvre et Mathilde Laurier). Elle nous promettait une nouvelle station à l’image des radios universitaires et c’est pour cette raison qu’elle a été chercher Baz du webzine culturel 33Mag. Pour la première fois, un dude du web québécois se faisait engager à la télé, c’était gros pour la courte histoire de les internets. Finalement, ça semblait plus simple pour M+ de faire revenir les shows de télé-réalités américains sous-titrés et de faire décâlisser la bonne musique.

L’an passé, elle a donné le titre d’artiste du mois à Marjo, alors que Justin Bieber était le roi des ondes.

Quoi qu’il en soit, j’espère que Catherine Pogonat restera fidèle à elle-même et que Musique Plus lui laissera le temps, à elle et aux téléspectateurs, de s’adapter. Espérons qu’une bonne fois pour toutes, nous aurons droit à de la bonne musique. Le seul petit hic…on a déjà vu ses seins. Ça enlève l’espoir que peut-être un jour…qui nous rattachait devant notre télé quand on regardait Iza Desjardins ou Chéli. Est-ce que ça fait donc d’elle la première animatrice de M+ ayant montré ses seins? My bad, j’avais oublié Anne-Marie Losique…