Bin oui, crisse…


Hier le blogueur Renart Léveillé citait un ami Facebook concernant la sur-excitation liée à l’annonce de la mort de Steve Jobs.

Steve Jobs est mort. Mais saviez-vous qu’il y a près de 30 000 enfants somaliens qui sont morts de faim au cours des derniers mois?

Pour le premier décès, j’ai lu souvent le « putain de cancer ». Et pour les 30 000 autres, ça serait quoi selon vous? J’opterais pour le « putain d’indifférence ». Un truc comme ça…

Bonne journée.

Quand une annonce du genre fait parler sur les médias sociaux, y’en a TOUJOURS un qui tente de faire la morale aux gens en sortant ses statistiques, en comparant démesurément aux pires tragédies du monde. Toujours. Et c’est comme si à chacune de ces fois, cette personne croyait avoir tenu en PRIMEUR ce type de discours.

On ne peut pas reprocher aux gens d’avoir été surpris par la mort d’une personnalité connue, la réaction est vraie et spontanée. La mort reste la mort et signifiera toujours la disparition physique d’un être humain, pour toujours. Donc yeah, Steve Jobs n’existe plus et ça fait réfléchir sur notre propre existence comme à chaque fois qu’on apprend la mort d’une connaissance ou d’un proche.

C’est sûr qu’ya des épais qui se sont procurés des t-shirts de Steve Jobs 12h suivant l’annonce de sa mort, mais ici on parle surtout de banals R.I.P et highlights de sa carrière.

Les enfants en Somalie, ça c’est un autre problème. C’est poche, mais j’ai pas d’solution pour ça. Et la personne qui joue un rôle de moralisateur plus haut n’en a visiblement pas non plus. On ne va pas commencer à tasser tous nos petits maux personnels au profit des grandes misères internationales à chaque fois.

Quand ce n’est pas un discours pertinent et que c’est surtout du matériel recyclé, ça donne plutôt l’impression que l’interlocuteur a voulu aller contre le courant pour sentir qu’il se démarque de la masse. Of course, y’a des gens qui se démarquent réellement d’la masse, mais eux, ils apportent le p’tit quelque chose de plus, la pertinence.

Je déteste.

Steve Jobs est mort - RIP Steve Jobs

Publicités

10 réponses à “Bin oui, crisse…

  1. Après la lecture de votre dernier paragraphe, je n’ai pu m’empêcher de sourire en repensant à votre billet http://ledetesteur.com/2011/10/r-i-p-steve-jobs-ton-billet-opportuniste-de-la-semaine/

    « ça donne plutôt l’impression que l’interlocuteur a voulu aller contre le courant pour sentir qu’il se démarque de la masse ». N’est-ce pas!

    Je n’ai pas la prétention de vous faire à mon tour la morale, mais juste de vous montrer que vous prêtez de malicieuses intentions à d’autres et que ce qui semble vous insupporter, vous le faites ici même.

    Mais d’un côté, je n’y vois rien de méchant au final, juste un branding à entretenir de votre part pour tes motivations qui vous sont propres (argent, compteurs de visites, défoulement, etc.).

    Allez, tous en choeur, on déteste!

  2. Ceci devrait vous plaire :

    Free software founder, Richard M. Stallman is glad Jobs is gone
    http://www.zdnet.com/blog/open-source/free-software-founder-richard-m-stallman-is-glad-jobs-is-gone/9707

  3. Le concept de primeur me semble bien secondaire ici. Mais tu as raison dans un sens, il y aura toujours moyen de comparer un drame avec un autre plus dramatique, mais je ne crois pas que l’originalité ait beaucoup à voir avec ce genre de sujet. Parce que justement à force de faire ressortir l’injustice intrinsèque à notre regard de bien nantis — qui a le deuil trop facile pour des morts glamours —, peut-être qu’un jour notre regard se tournera un peu plus généreusement vers ces autres drames. Peut-être que le mot « changement » aura alors un sens, même si j’admets que c’est très utopique dans notre monde-spectacle.

    À choisir entre l’espoir et le divertissement (chercher à tout prix à être original et à avoir la primeur est très divertissant), j’espère toujours pencher vers l’espoir. Mais bon, à chacun ses détestations…

  4. Comme vous dites les jeunes, ça serait « down » que t’ajoutes l’extension « Subscribe to comment » pour recevoir les notifications de nouveaux commentaires via courriel. À moins que les courriels soient vraiment trop un truc de dinosaure et que tu sois contre… ;-P

  5. Come on.

    Tu prends le temps de blogger là dessus comme si c’était la fin du monde quand il y a des enfants au Québec qui ne peuvent pas déjeuner le matin?!?

  6. Sur cel’-là,ton boys gauchiste (héhé) doit s’avancer.

    C’est clair que c’est vraiment poche que des millions d’enfants meurent pis qu’on en parle pas. Peut-être parce qu’on s’en colisse ou ben que c’est juste rendu «normal». Mais bon, qu’est-ce que tu veux qu’on fasse ?

    L’important, ça serait juste de souligner qu’on se calice de la mort de ce gars là. C’est pas Ghandi ou n’importe quel autre artiste inspirant. C’est le gars qui a créé (pis si ça se trouve, c’même pas lui, c’est ses développeurs) des bébelles. Des débelles qui rendent accroc et qui nous éloignent les uns des autres. Il a changé le monde ok mais peut-on trouver un autre verbe que changé stp? Genre quelque chose de plus négatif.

    En plus d’avoir chamboulé l’industrie du disque et tué le CD. Tsé, le dude derrière iTunes pis les iPods là. Esticacamarde.

    Ça c’est sans parlé des enfants exploités et/ou empoisonnés en Chine à cause d’Apple. Real fact, faites vos recherches.

    Bon débarras, je te déteste Mr. Jobs.

  7. Mon point c’est surtout que peu importe qui meurt, trou de cul ou pas, on entre toujours dans le domaine de l’inconnu (la mort), pis y’a pas grand monde qui peut vraiment être indifférent face à ça, on vieillit avec les vedettes pis quand l’une d’entre elles disparaît, ça nous porte à réfléchir sur la maladie, l’âge et/ou ça nous situe dans le temps.

  8. il est con ce détesteur, c’est pas parce que ta pas de solution contre la famine en somalie que tu juges ça de moralisateur… l’idée ici est qu’il y’a des luttes majeures en jeu, une crise historique démesurée, des écarts comme jamais, alors je crois pas que personne se plaignent contre la tristesse que peuvent vivre les gens devant la mort de Jobs, mais on s’indigne de voir qu’autant d’indifférence perdure devant les déséquilibres de ce monde… je le déteste ce connard! :p

  9. Le truc c’est qu’vous parlez d’indifférence envers la Somalie parce que ça fait bin votre affaire de penser ça, pis ça vous donne une raison d’apporter vos stats sur la table…Mais vous avez oublié que c’qui s’passe en Somalie, c’est le quotidien, contrairement à la mort de Steve Jobs, qui ne s’étendra pas plus que sur 3 jours. C’est normal qu’y’aille un boom, la nouvelle vient d’arriver.

    La Somalie, on en parle sur plusieurs semaines et y’a même eu un spectacle d’humour bénéfice avec plusieurs humoristes de la relève qui sont également très impliqués dans les médias sociaux.

    De toute façon, en parler ne changera rien. Si vous êtes VRAIMENT de bonne foi et que vous espérez un changement pour VRAI, vous allez vous investir dans le projet à 100% comme Pierre Coté l’a fait pour le séisme en Haïti. Ce gars là a réalisé des choses que plusieurs organismes n’ont pu faire depuis plusieurs années.

    On peut bin tous parler, mais tant qu’on prend pas de risque et qu’on n’est pas prêt à tout laisser de coté pour tenter de peut-être un peu changer le monde, tout c’qu’on dit restera d’la crisse de marde. Quand le prix du gaz était en dessous de 1$ le litre, tout l’monde spéculait qu’y’aurait des émeutes/le chaos si on s’rendait au dessus du dollar. Mais en réalité, personne a été/ne sera jamais game de risquer son confort ni sa stabilité. C’est beaucoup plus facile d’accepter.

  10. Pierre Côté?

    Si ça te tente de lire un autre point de vue sur son épisode haïtien (ce que je raconte s’est passé juste avant), c’est par là :

    http://www.renartleveille.com/probleme-pierre-cote-realtime-realite/

    Alors, au-delà du « bien » qu’il a pu faire, je ne peux pas m’empêcher d’être très très cynique…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s