Quand tu marches lentement…


Quand tu marches à une vitesse incroyablement lente, ça implique que tu te balances trois fois plus de gauche à droite. Et plus tu es lent, plus tu te balances. Ça, ça veut dire que pour un impatient comme moi, c’est IMPOSSIBLE de te dépasser. À toi seul tu occupes un trottoir complet.

Je t’assure que je n’ai rien contre les gens qui font au dessus de 300 livres et qui comme par hasard traînent toujours une bonne vingtaine de sacs d’épicerie et de chez Dollarama. Rien. Mais quand ça adonne que tu possèdes ces caractéristiques en prime, l’espoir de même pouvoir imaginer pouvoir me rendre à 10 coins de rues devant toi, dans les minutes à suivre, est éteint. Encore pire l’hiver, quand les trottoirs deviennent des one way.

Publicités

Une réponse à “Quand tu marches lentement…

  1. lol je te comprend tellement. Je suis du genre à marcher vite aussi. Ça fait tellement chier être pogné derrière eux sans possibilité de dépassement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s