Je ne veux pas de fans, merci.


Ça sonne prétentieux dit comme ça, mais veut veut pas, quand tu as beaucoup fait parler et que ton nom sort de plus en plus, avoir des fans est une possibilité. De toute façon, n’importe qui qui créé du contenu, bon ou mauvais, a des fans, qu’ils soient nombreux ou pas.

J’ai eu des fans dans le web 1.0 quand je faisais de la mauvaise musique qui tournait autour d’un loufoque personnage. Je ne les aimais pas du tout. En fait, le problème ce n’est pas le fan comme tel, mais celui qui veut comme trop interagir, jusqu’à penser qu’il peut devenir TROP friendly/arrogant après 15 minutes, genre décallisse dude. J’en ai eu d’autres avec hiphopfranco à une certaine époque quand mon hotmail était affiché dans la section contact, toutes les petites filles m’ajoutaient sur leur liste MSN en pensant que j’étais une superstar parce qu’on faisait affaire avec des artistes « super populaires ». Décallisse toi aussi. On dirait qu’ils ont des attentes, mais qu’on doit leur confirmer, genre:

« Salut, j’ai déjà entendu ton nom une couple de fois, mais je suis pas sûr si t’es quelqu’un de connu ou non et si oui ça doit être tout récent, donc tu dois être plus accessible alors penses-tu que je peux essayer de m’infiltrer dans ton monde? »

Si je dis tout ça c’est parce qu’hier il y a un dude qui m’a ajouté sur Facebook et est venu me parler sur le chat. Il m’a donné un « big up » en me disant qu’il ne me connaissait pas avant le buzz du dévoilement du Détesteur, mais qu’il a lu rapidement et que ça avait bien de l’allure ce que j’écrivais. Après il m’a donné comme suggestion de faire un autre blogue avec Le Détesteur et un autre personnage. Je ne savais pas trop quoi répondre. Il m’a relancé en me disant qu’il pourrait être l’autre personnage. Dans ma tête il y avait un gros « WTF? », mais je me suis contenté d’y aller d’un simple « lol » qui voulait tout dire. Là, il me dit: « Mais je suis pas une groupie… » DUDE! Il y a une chose qu’il faut comprendre. Quand tu dis à un autre dude que t’es pas une groupie, la première chose qui lui vient en tête c’est:

« Ok, le gars vient de réaliser qu’il a peut-être été trop enthousiaste envers moi, il s’est sûrement trouvé groupie de m’avoir dit ça. Et s’il me l’a dit, c’est parce qu’il considère que je suis au stade d’avoir des groupies, donc il pense que je suis assez connu pour en avoir. C’est une groupie finalement. Pas une groupie de moi, mais une groupie des gens connus en général. »

Après il s’est mis à m’expliquer pourquoi les gens aimaient Le Détesteur et pourquoi ils aimeraient moins Murphy Cooper et un paquet de trucs qui dépassaient largement ses connaissances. Et il m’obstinait sur mes intentions et celles de mes lecteurs. Man, t’as découvert Le Détesteur hier et tu n’as même pas lu la moitié de mes billets.

Dans le même genre, je vois souvent des personnes qui passent leurs fucking journées à commenter les statuts Facebook de tous les humoristes/chanteurs/rappeurs/acteurs/personnalités. Des collectionneurs de « noms qui leur disent de quoi ». Moi je n’embarque pas là-dedans, je veux des lecteurs qui savent faire la part des choses et surtout pas n’importe qui qui pense devenir quelqu’un en parlant à quelqu’un d’à peine connu. De toute façon, Le Détesteur c’était qui en dehors de la blogosphère? Bin c’est ça.

Publicités

10 réponses à “Je ne veux pas de fans, merci.

  1. Honnêtement, c’est pas tellement surprenant comme situation. C’était certain que ta sortie publique allait provoquer une certaine popularité sur le présent blog. Par exemple, moi, je n’avais jamais entendu parler de ce blog avant ça.

    Les gens sont à la recherche de la facilité en gros. En discutant avec un paquet de monde célèbre sur le web, en followant tout ce qui se rapproche de la popularité sur Twitter et en laissant des messages ici et là, ils pensent qu’ils auront plus de chance de devenir célèbre et connu sans lever leur cul de leur chaise d’ordi. C’est la triste réalité de nos jours. Ça explique aussi pourquoi les émissions de type « Got talent » et « Loft Story » sont aussi populaires en terme de participation: ils veulent devenir célèbre avec facilité, tout simplement.

  2. J’suis de ton avis. Mais je crois qu’il faut définir ce qu’est un fan vraiment. Si c’est simplement quelqu’un qui apprécie ce que tu fais, c’est évident que ça ne « fit » pas avec la description que tu as élaborée…

    J’pense que tu parles d’une partie des fans qui sont faussement, justement, des fans. Ceux qui ne t’apprécies pas pour ce que tu fais, mais le statut que tu as (ou semble avoir) et ce que tu peux leur apporter en termes de gloire et autres…

    J’pense que c’est de déterminer si c’est un amour égocentrique ou non.

  3. Pingback: Tweets that mention Je ne veux pas de fans, merci. -- Topsy.com

  4. Exact, c’est un très bon résumé.

  5. Moi, j’ai le même problème lorsque j’aborde des « célébrités » pour la section « Stupidarium des Célébrités »… Je vois rapidement, en abordant ces gens, qu’ils me prennent pour un groupie alors que je ne veux que développer une section intéressante pour mon site. Dommage que certaines personnes ne savent pas faire la différence!

  6. Je recoit des friend request facebook de beaucoup de jeunes qui pensent que je suit un rappeur à cause du monde que je connais à force d’avoir travailler dans l’industrie du disque longtemps. Je trouve ça très drôle.

  7. C’est la première fois que je viens sur ton site et j’ai encore rien lu d’autre. Mais bon… On se fait un BBQ en fin de semaine?

  8. D’accord avec les autres. Faut quand même différencier « fan » et « groupie »…

    ‘fectivement, j’avais même jamais entendu parler du Détesteur avec que Josianne Massé, de BV, parle de ton « coming-out ». J’ai parcouru tes archives, j’ai aimé. Je me suis rendue jusqu’ici, j’aime toujours. On peut dire que je suis fan. Et j’aimerais probablement discuter avec toi, parce que t’as l’air de quelqu’un de sympathique qui a quelque chose à dire. Je ne dois certainement pas être la seule dans ma situation…

  9. C’est bien de ça que je parle Lya, je l’ai mentionné dans mon billet, je te cite le bout de phrae:

    « En fait, le problème ce n’est pas le fan comme tel, mais celui qui veut comme trop interagir, jusqu’à penser qu’il peut devenir TROP friendly/arrogant après 15 minutes, genre décallisse dude. J’en ai eu d’autres avec hiphopfranco à une certaine époque quand mon hotmail était affiché dans la section contact, toutes les petites filles m’ajoutaient sur leur liste MSN en pensant que j’étais une superstar parce qu’on faisait affaire avec des artistes « super populaires ». Décallisse toi aussi. »

    Je parle évidemment des gens qui s’intéressent au nom avant même de s’intéresser au contenu. Mes lecteurs sont des gens avec qui je peux avoir une conversation. C’est pour ça que je n’appelle pas ça des fans, plutôt des gens qui respectent mon travail, et probablement que je respecte ou respecterais le leur en retour. Des fois y’a des gens qui viennent me dire à quel point Le Détesteur est trop NICE, mais pendant la discussion et en survolant son profil Facebook je me rends compte que cette personne là possède TOUS les éléments que Le Détesteur dénonce, le genre de gars qui ne devrait PAS aimer Le Détesteur s’il l’avait vraiment lu, mais lui il continue à me dire qu’il est trop d’accord avec tout ce que je dis, sans même s’être rendu compte que le 3/4 des billets dénonce la majorité des choses qu’il fait.

  10. Ah ah ah. Ouais, ben des groupies, y’en a partout, hein. Et heu… Des caves aussi. 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s