Retour sur mon dévoilement


Comme vous avez pu le constater je suis le dude derrière Le Détesteur et c’est hier que je me dévoilais. Suite à ça, à ma grande surprise, j’ai reçu beaucoup de « props », mais aussi quelques tribunes m’ont été consacrées. Parmi ces tribunes, il y a eu celle de Yan Thériault, « Le Stream », une web émission interactive diffusée en direct sur la plateforme UStream. La deuxième partie parlait surtout de mon ex-personnage et des « haters », anonymes ou pas, sur le web. J’aimerais revenir sur un point qui m’a particulièrement accroché.

En parlant de Pierre-Luc qui s’est fait « ramasser » par mon personnage, Yan a lancé une sage phrase: « Sur Internet, t’es nul part où on ne veut pas que tu sois ». C’est très vrai, je suis entièrement d’accord. Mais, j’ai un peu l’impression que lui et les quelques tribunes qui en ont parlé, tentent de marginaliser Le Détesteur, dans leur façon de l’apporter, par rapport à ce fameux « ramassage », celui qui consiste à ridiculiser une personne qui publie son contenu sur youtube. Je n’ai aucun problème à me faire critiquer par rapport ce que j’ai fait, même que je m’attendais à pire. Mais en quelque part, tout le monde endosse ce genre de comportement d’une certaine façon.

Premièrement, à cette époque, en ne manifestant pas leur désaccord et en me félicitant pour mon blogue qu’ils suivaient avec intérêt, les gens me donnaient le pouls de ce qu’ils aimaient lire et TRÈS peu se sont montrés choqués. Je ne parle pas des lecteurs anonymes, mais de professionnels qui me lisaient, souvent en silence, et qui venaient me voir pour me dire que ça faisait du bien, qu’il était temps qu’un blogue comme ça arrive dans la blogosphère. De l’avocate à l’agent d’immeuble ou du journaliste au chroniqueur télé, ils venaient me faire savoir qu’ils savouraient chacun de mes billets comme un dessert.

Ce n’est pas les blogueurs anonymes le problème, c’est une question de culture du web. C’est quoi l’esti de différence entre moi qui présente une grosse qui danse mal à 1000 lecteurs fidèles pis Dominic Arpin qui montre à des millions de téléspectateurs un « skinny » chinois qui s’humilie en chantant comme une marde? La seule différence, c’est que moi je suis celui qui part le bal avec une personne qui habite la même province que nous. Alors que Dominic ne fait que rapporter un vidéo quand le mouvement a déjà été bien enclenché, souvent par 4Chan, dans un autre pays que le nôtre. Encore là, on pourrait parler du phénomène Lady Gripette. Ça semble bien correct de faire tout ça quand le « mal est déjà fait », comme si le fait d’y contribuer ou non ne changeait plus grand chose de toute façon, alors aussi bien en rire (?). Et pourtant, chacun de ces phénomènes part de la même façon, il y a un Détesteur dans chaque partie du monde qui s’occupe de faire ça, et nous, inconscients et bien loin de ça, on endosse son geste avec grand plaisir. Ça nous fait tous rire et on en partage à chaque jour. On s’abonne au « RSS Feed » des sites-communautés comme Buzzfeed en espérant tomber sur le prochain Star Wars Kid. Le Détesteur c’est de la poussière à coté de ça.

Tant que les gens publieront des vidéos sur des communautés de partages, ils s’exposeront à de tels risques. S’ils ne veulent pas recevoir de commentaires, qu’ils prennent les précautions nécessaires, comme par exemple héberger le vidéo sur leur propre serveur de façon à ce qu’on ne puisse pas le « embed » facilement et fermer la section commentaires de leur blogue. Autrement, il y aura toujours des gens qui diront spontanément ce qu’ils pensent, propos diffamatoires ou non, mais de manière assez négative pour décourager celui qui créé le contenu ou pire, à créer un phénomène qui ne se contrôle plus.

AJOUT J’aimerais aussi répondre à Yan à propos de la question suivante: « Est-ce que Murphy Cooper aura l’audace de faire du « namedropping » comme le faisait Le Détesteur? » La réponse est non. Avant tout ça, je le faisais sur les forum, sachant que les personnes concernées me lisaient et à la base j’étais même prêt à partir Le Détesteur sous mon vrai visage. La grosse différence aujourd’hui, c’est l’influence. Sur un forum, les « forumeurs » ne sont pas assez importants aux yeux des « victimes » – même si elles en souffrent parfois – pour que ça ait autant d’impact sur elles. Quand c’est un blogueur d’influence par contre, ça change tout, c’est beaucoup plus risqué pour lui et pour les autres, parce que ses paroles sont tellement plus meurtrières. J’avais sous-estimé ça. Mais au delà de ça, le détestage était un concept d’un personnage qui en était lui-même tanné. Je vais continuer de chialer comme je l’ai toujours fait, le plus constructivement possible.

Publicités

4 réponses à “Retour sur mon dévoilement

  1. Pingback: Tweets that mention Retour sur mon dévoilement -- Topsy.com

  2. « Premièrement, à cette époque, en ne manifestant pas leur désaccord et en me félicitant pour mon blogue qu’ils suivaient avec intérêt, les gens me donnaient le pouls de ce qu’ils aimaient lire et TRÈS peu se sont montrés choqués. »

    C’est comique… Je vie exactement l’inverse. Dans le temps, tout le monde était d’accord avec ton personnage (même toi…!), peu de personnes me commentaient positivement, le coming out terminé, tout le monde m’aime et souhaite mon retour…!

    —-

    Je suis pas mal d’accord avec ton segment de rire d’une personne/groupe amateur en groupe. En fait, faut jamais oublier que dans les gens qui font des vidéos maison, ce sont du monde ordinaire, ils font ça tout seul, peu en font des hits. C’est pas comme le dernier clip d’un groupe de musique où plein de monde ont pu mettre leurs commentaires. Le gars qui a fait un des premiers vidéos viral du web, le gars de Numa Numa, ça lui a pris pas mal de temps s’en remettre. La plupart finissent par en rire/admettre que leur stock était ordinaire (moi aussi…!).

    —–

    Je suis d’accord qu’il faut s’y attendre au trollage/critiques négatives. Ça fait partie de la game et c’est à nous de gérer ça. Moi dans le temps, j’ai absolument rien dit. Ça été ma technique, ton personnage étant à mon avis pas mal du bord du troll plus que d’autre chose, je n’aurais jamais pu avoir une discussion constructive avec contrairement à depuis hier avec toi.

    —-

    Comme je dis, moi, le billet de ton personnage en tant que tel, ça m’a fait chier pour le reste de la journée que je suis tombé dessus, mais après, bof… C’est plus à l’usure que tes suiveux m’ont affecté. Premièrement, j’étais d’accord avec une partie de ton billet. C’était pas top mon affaire, c’était ma 3e expérience et j’ai eu un tas de chiard dans le tournage/jeu/montage.

    Deuxièmement, ton nick, c’était Le Détesteur. Comme dit Yan dans Le Stream, les anonymes qui critiquent, on prend ça comme de l’argent Monopoly. On prend ce qui est constructif, même négatif et on divise ça par 100, il peut y avoir un fond de vérité, mais tout le reste autour, on s’en sacre. En t’appelant « Le Détesteur », c’est comme ci c’était de l’argent Monopoly Junior. À quoi on pouvait s’attendre d’un « Détesteur » à part de se faire détester? À partir de là, c’était sur que ce que tu allais juste soulever des points négatifs.

    La partie que j’étais pas d’accord, c’est le fait « qu’on me donne du fame sur internet », tu pouvais pas être plus dans le tort que ça. J’ai eu zéro commentaire positif sur mon blogue et peut être un à l’époque ou t’as rédigé ton billet. J’avais 66 fans facebook et je pense que 60 là dedans étaient dans mes friends Facebook et je faisais parti des 6 autres et je pense que j’étais en bas de 200 views sur Youtube… On parle pas de mettons Gab Roy et ses vidéos qui sont déjà un succès au niveau de la popularité. Ça, je trouvais ça « Wtf » et pas mal injuste de me faire insulter tous les jours pour cette raison là, surtout que j’avais pas le fan base pour me cheerer pour me permettre de m’en foutre.

    —-

    Depuis cet époque là, quand je vois un vidéo homemade, un blogue peu populaire, je deviens fan facebook si c’est possible et je laisse au moins un commentaire positif de ce que j’ai aimé et un truc à améliorer.

  3. Word, t’as su bien réagir à l’époque.

    Mais je suis pas d’accord par contre, on aurait très bien pu discuter de tout ça, je l’ai mentionné plusieurs fois sur le blogue (mais j’imagine que tu ne le lisais pas), je ne jouais pas de game quand j’étais connecté sur Facebook, je sortais du personnage, les gens pouvaient me parler sans qu’il n’y ait d’hostilité, j’ai toujours su faire la part des choses.

    J’ai mélangé haine gratuite et gros bon sens, donc ceux qui sont tombés sur des billets de haine gratuite pensaient naturellement que c’était « de l’argent monopoly », mais les autres se sont vite rendus compte que c’était plus que ça, comme Yan a dit. Je pense entre autre à Renart Léveillé ou Joël Martel qui ont changé leur fusil d’épaule en cours de route. La seule raison pourquoi je t’ai inclus dans mes « regrets », c’est parce que toi, contrairement aux autres, tu as réellement le talent. Je continue de croire que tu devrais recommencer, quand t’en auras le temps.

    T’as raison aussi pour le truc de popularité, j’étais dans le champ bin raide.

  4. Pense tu vraiment que j’aurais accepté d’être ami facebook avec Le Détesteur ? hahaha.

    M’enfin, tes excuses sont acceptés et je suis même content que ça aille été toi derrière ce personnage qui est enfin sorti du placard.

    Si j’étais sur msn, je dirais (y).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s