T’avais vraiment rien à faire…


Vous connaissez l’expression: « T’avais vraiment rien à faire! » ? On peut aussi l’entendre sous une autre tournure de phrase, genre: « C’est quoi, t’avais rien à faire? ». C’est dans le top 10 des expressions que je déteste le plus.

Des fois utilisée comme argument (?!?), d’autres fois pour signaler du mépris, cette expression est la réplique à un propos qui a choqué/embarrassé quelqu’un.

Personne #1: J’ai appelé mon frère en me faisant passer pour le docteur aujourd’hui.

Personne #2: Ok, t’avais vraiment rien à faire…

First, oui, je n’avais rien à faire et c’est EXACTEMENT pour ça que j’ai trouvé le moment opportun de le faire. Quand je lave mon linge, en principe, je n’ai rien d’autre à faire non plus, sinon, je serais en train de le faire. Et c’est probablement la même histoire pour n’importe quelle autre de mes actions au courant d’une journée. Et deuxièmement, si effectivement je n’avais rien à faire, ça serait-tu bin grave? Genre, c’est quoi l’obsession de devoir à tout prix combler chacune des 86 400 secondes de la journée?

Parlant de ça, ça me fait penser aux gens qui doivent absolument le souligner quand tu passes une ou deux journées à la maison et qui insistent VRAIMENT sur le fait que tu n’es pas sorti. Évidemment, ils doivent lancer quelques flèches en lien avec la paresse, ça vient avec. Je n’aime pas avoir des amis comme ça, c’est comme si tout d’un coup, tu avais des comptes à leur rendre. Au secondaire, comme « avoir un ordinateur » n’était pas encore chose commune, c’était pire. Aussitôt qu’ils ne t’avaient pas vu depuis quelques jours, c’était inévitablement parce que tu passais tes journées entières à jouer à « Starcraft » en mangeant des « Lays ». Aucune autre option possible.

Elle vient d’où cette obsession de vouloir savoir qui est le plus paresseux, qui occupe le moins de son temps, qui est sur le chômage ou qui passe son temps à tricoter des « fucking » pantoufles?

Publicités

2 réponses à “T’avais vraiment rien à faire…

  1. La situation qui me fait le plus chier de me le faire dire, c’est dans une situation hypothétique…

    Tu m’envoies chier sur de quoi qui est même pas encore arrivé!

    Ex: J’aimerais ça aller un jour chez le barbier! Je sais que je paie pour de quoi de gratuit chez moi, mais faut que je le fasse un jour!

    – T’as vraiment rien à faire!

  2. Berk. Ça m’énerve, cette manie d’être uncool quand tu fais RIEN.

    J’aime ça en maudit, une fois de temps en temps, passer une fin de semaine chez nous, en pyjama, à regarder des films et à RIEN faire d’autre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s