LES TRADUCTIONS DE FILMS ET SÉRIES


dexter

OUI. Je les regarde en version traduite les films et les télé-séries.

Je respecte ceux qui me recommandent la version originale avec des explications sensées, même si honnêtement c’est un peu inutile.

Mais je déteste et méprise tous ceux qui sont convaincus et qui t’affirment qu’il est impossible que tu puisses avoir aimé un film ou une série dans sa version non-originale. Dude, est-ce que je peux au moins me permettre d’être sûr de mes fucking sentiments? Tu as vraiment envie de t’obstiner là-dessus? Je m’en crisse de ta version anglaise, sincèrement, j’ai peut-être manqué la plupart des bonnes jokes, mais je vais t’avouer franchement que je les aurais encore plus manqués en anglais parce que mon cerveau ne me permet pas de mélanger le confort, la concentration et la traduction rapide, du moins pas encore.

Ce discours revient tellement souvent qu’il en est redondant. En 2010, je pense qu’on peut laisser ça de coté. Je pense que c’est la seule chose qui permet même aux plus imbéciles de se sentir un peu raffinés. Bravo le cave, ma petite cousine écoute Dora l’exploratrice en anglais.

Même le fait de le dénoncer et d’en faire un article me rend redondant.

La prochaine personne qui tente de me convaincre que je n’ai vraiment pas aimé un film version doublée, si elle est devant moi, je me ferai un plaisir de lui crisser le plus désagréable coup de genou qu’elle n’a jamais mangé dans le front. Le feeling est tellement cool, ne me donnez pas l’occasion de le refaire.

I hate you. Je vous déteste.

[poll id= »12″]

Publicités

19 réponses à “LES TRADUCTIONS DE FILMS ET SÉRIES

  1. C’est en effet un non-débat de monde qui bien souvent veulent juste se trouver hot d’être bilingues.

    J,avoue que la version originale est plus l’fun, mais ça n’est pas un empêchement absolu au plaisir.

    une chance parce que à alma il n’y a pas grand version originale au cinéma, tu dois bien t’en douter…

  2. Moi j’écoute juste des tounes traduites…

    Sans blagues et sans aucune mesquinerie, tu n’est pas sur la bonne voie si tu te dis que ton cerveau doit faire la traduction de l’anglais au français pour comprendre… C’est plus mélangeant que d’autre chose de vouloir apprendre comme ça… Après ça, apprendre c’est juste une question de volonté et ça c’est une toute autre question. L’autre option c’est aussi d’écouter les films en v.o. avec les sous titres…

  3. Image dans une image

    Tout dépent du film, messamble que d’entendre un « You fucked her!? » bien senti est pas mal mieux qu’un « tu la turlupiné! » mais bon, pour beaucoup de films ca change rien dutout à mon avis.

  4. C’est drôle…

    Jamais, peu importe la langue, une traduction ne peut rendre exactement le sentiment que le producteur et le réalisateur d’un film veut rendre au public. À moins que ce soit un documentaire et qu’il y ait un narrateur. Avec, dans souvent des cas, un hamack une doudou et un oreiller à notre disposition.

    Un film avec des comédiens…C’est plus délicat de rendre parfaitement toute l’émotion que le réalisateur souhaite faire vivre aux cinéphiles.

    Ça ne veut pas dire qu’on ne peut pas l’apprécier pleinement quand il est traduit. Mais ça veut dire qu’il a quand même été modifié.

    Certains sont mieux modifiés que d’autres donc…

    C’est comme la recette de sauce à Spag de ta mère…ta blonde peut suivre exactement la même recette…ça sera jamais la sauce de ta mère… Comme les recettes de ta blonde ne sont jamais celles de ta mère.

    Les versions originales permettent d’entendre et de voir l’intensité sur le visage de l’acteur principal…Je n’ai rien contre les doubleurs en post-syncro mais les originaux sont, c’est un regard personnel, mieux rendus à mon avis.

    Toutefois, bon prince, si je suis en compagnie de gens qui n’ont pas autant de facilité que moi à comprendre l’anglais, on regarde la traduction.

    Si je suis en compagnie d’un(e) éternel(le) et redondant frustré qui condimentes son pop-corn avec un séparatisme sclérosé qui se sent persécuté, je souris et on regarde le tout traduit.

    Car effectivement il y a de bonnes traductions…

    Ça dépend du traducteur et des voix doubleuses.

    En toute objectivité…

    C’est délicat de constater qu’il existe autant de personnes francophones qui ne feront même pas l’effort d’apprendre comment bien écrire le français, comment bien prendre soin de la langue française et condamner toutes formes de traductions…

    Pour vraiment détester une chose…il semble nécéssaire de l’avoir regardée dans tous les recoins et dans tous ses aires…

    😉

  5. @ Amon bureau

    Très bien expliqué

  6. Moi j’suis juste pu capable de Hugolin Chevrette.

  7. Les versions VOSTFR sont intéressante et un bon compromis entre les deux 🙂

  8. Y’a pourtant des films qui sont plus drôles dans leur version traduite à mon avis. Comme Wayne’s World, ou encore Superbad, Supermalade en version française, juste pour le « maneee fuque hufff » ça vaut la peine. Je suis assez d’accord avec le Détesteur, on dirait que c’est rendu une mode de dénigrer les gens qui écoutent des films ou séries en version non originale. Cela dit, c’est vrai qu’il y a des trucs ou l’émotion passe beaucoup moins en version française, je pense à Six feet Under entre autres. Mais bon, chez soi chacun écoutera bien dans la langue qu’il lui plaît et pourra ensuite prétendre n’écouter que des versions originales 😉

  9. Personnellement, j’écoute toujours les versions traduite pour une tres bonne raison… je ne comprends rien a l’aglais!

    La seule chose qui me derange dans les traduction, c’est lorsqu’il utilise de l’argot ou du joual. Que se soit de France ou du Quebec, Le francais international est meilleur. Je ne veux pas qu’un film sois traduit comme je parle, ca lui enleve toute credibilité!

  10. Le doublage québécois de South Park est le meilleur exemple de mauvaise traduction adaptée à un sociolecte, ça n’a pas fait long feu d’ailleurs.

  11. Canisse de marde

    Avec un secondaire 5 en poche t’es supposé pouvoir comprendre un film d’ado en anglais….

    Gros poche, sors de ton trou.

  12. Je n’ai jamais dit que je ne comprenais pas, on parle ici de préférence.

  13. Le clown de la clique

    Force-toi le cul.

    Si tu penses que Bernard Fortin rend aussi bien un personnage que le gars qui a passé 3 mois à se mettre dans un rôle, c’est que t’es encore plus con que je le pensais.

  14. Dude, t’es tellement content que j’aie recommencé à répondre aux commentaires, je te donne enfin de l’attention, tu apprécies tellement le moment.

    C’est un bon proxy HideMyAss.com, mais tellement sur-utilisé…je dis ça comme ça.

  15. franchement, vous avez ben le droit de préférer ce que vous voulez! moi les traductions, je suis pas capable…ça veut juste dire que je regarderai pas le film avec vous…so what, c’est mon choix et le votre. quand j’étais jeune et que mais cours d’anglais du secondaire m’aidaient pas trop trop à comprendre le dernier bruce willis, j’étais bien content qu’il existe des traductions françaises/québécoises (même si des fois les changements de voix d’acteurs connues me gossaient sérieusement!)

    il y a quand même des films que j’aime revoir en version doublé, parce que j’ai grandi avec…wayne’s world, roger rabbit ou retour vers le futur en anglais c’est juste moins le fun!

  16. Je pensais à un truc… Un excellent film traduit… la série au complet même… Rocky

    La raison est fort simple, la post-syncro devient tout à fait possible avec Sylvester Stallone. Même en Anglais le type articule aussi bien qu’un Lama en train de paître paisiblement en prairie perdue dans un désert. Même chose pour son entraineur Mickey… Dans la revanche, Rocky II, après moultes tentatives de faire ce combat revanche, j’ai dû rembobiner une bonne dizaine de fois, le passage où Mickey dit à Rocky :  » Rocky, tu vas m’réjouir avec un truc, lui péter la gueule ».

    Observation : même avec certaine traduction on va parfois se surprendre à s’entendre dire…

    Kessé qui vient juste de dire???

  17. Depuis que j’habite à Ottawa, je me suis forcé à écouter les films en anglais avec des sous-titres. Rien de mieux pour apprendre l’anglais. Mais je continue pareil à me taper des versions françaises.

    Pour les traductions, je vais dire comme Camille, il y a de très rares films qui sont vraiment meilleurs en français. La plupart datent des années 60 et sont plutôt obscures sauf pour un très connu: Le bon, la brute et le truand est de loin meilleur en français qu’en anglais et même qu’en italien. Les deux autres qui me viennent en tête sont: L’incident (The incident) qui date de 1967 avec Martin Sheen et Tony Musante qui fesse pas mal plus dans le dash en français. Un exemple: I don’t like black devient en français Les nègres, c’est de la merde. Avouez que ça dérange pas mal plus.

    Et l’autre c’est: La colline des hommes perdus (The hill) de 1963 avec Sean Connery (James Bond) où franchement tous les comédiens qui ont traduit ce film étaient vraiment dedans. C’est de loin une des meilleures traductions que j’ai jamais vu.

  18. JE VEUX DEXTER EN FRANÇAIS BON!

  19. New Jack City. C’est tout ce que j’ai à dire. Les vrais savent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s