Nelly-Pierre Falarcan


Encore la même marde qui recommence. On découvre et redécouvre des artistes qui viennent de nous quitter. Sur facebook, depuis deux jours seulement, j’ai une centaine d’amis devenus adeptes de Falardeau. Crisse, ça n’aurait pas été la fin du monde de devenir adepte de cet homme, durant son vivant, vous qui êtes adeptes de se coller la nuit quand il fait froid ou encore se faire bronzer au soleil, l’été. J’ai une belle liste de noms d’imbéciles à ma disposition, si jamais une compagnie est interessée à cibler des épais qui achètent n’importe quoi d’une vedette qui meurt.

Aux nouvelles, il paraîtrait que les gens courent pour acheter les films et bouquins de Falarcan (Falardeau, Arcan). Ça sent le Michael Jackson.

Vous rappelez-vous du rappeur Joe B.G qui a périt lors d’un incendie, en 2007? C’était à cette époque, le partenaire de scène de SP, il n’était pas très apprécié des fans, les internautes le méprisaient pour sa musique qui n’était pas encore tout à fait à la hauteur. Une semaine avant de partir, il a reçu une pluie d’insultes sur les forums pour un mauvais stunt publicitaire. – On en veut pas de ton esti d’album poche le gros, lâche le rap – pour citer de mémoire un des nombreux messages haineux à son égard. Le jour de sa mort, tout le monde attendait son album, qui allait sortir un mois plus tard, même ceux qui lui avaient pourtant promis de ne jamais l’acheter. Une fois l’album sorti, c’est triste mais les gens n’ont pas respectées leurs paroles, il aurait dû être lancé à ses funérailles, puisqu’un mois semble définitivement un trop long délais pour garder le dead hype allumé auprès des hypocrites…

Les médias glorifient ce genre de mouvement, qui se dit une marque de respect, en compilant les articles vendus dans la semaine suivant le décès de l’artiste, comme si c’était tout à fait banal! C’est une réaction de fucking robot!

J’espère ne pas croiser quelqu’un dans un parc, s’adonnant à la lecture du livre Putain, de Nelly.

Je vous déteste.

Publicités

9 réponses à “Nelly-Pierre Falarcan

  1. C’est drôle que tu parle de ça! J’échangeais justement avec un autre blogueur aujourd’hui sur le sujet et il m’a demandé: « J’me demande pourquoi la Clique (du Plateau) n’a pas parlé de la mort de Falardeau? »

    Je lui ai dit que Falardeau n’avait pas que des adeptes et qu’il y avait tout simplement trop de fans « has-been » qui apparaissaient dans ces moments-là que la Clique est peut-être un des seuls a ne pas faire d’hommage à un homme qu’il n’aimait peut-être pas…

    En passant, je ne parle pas au nom de la Clique, je n’ai écrit que ma réponse à un blogueur… Tk, je suis bien d’accord avec toi le Détesteur!!!

  2. Je vas aller lire Putain dans un parc juste pour te faire chier.

  3. Pis moi j’ai l’air d’une has-been parce que je fais mon travail de culture sur Nelly Arcan…. Et ça c’est prévu depuis 1 mois. Même le bibliothécaire m’a trouvée louche quand j’ai pris ses livres.

    Honte à moi.

  4. Pour ma part, je l’ai dans ma collection personnelle depuis sa sortie, je l’ai déjà lu voilà bien longtemps et j’irai bien le relire dans un parc si ça me tente! Oui le décès d’un artiste rehausse malheureusement la stupide consommation de son oeuvre (par des gens qui ne l’apprécient pas vraiment je veux dire), mais ce n’est pas une raison pour tous nous mettre dans le même panier. Il y a des périodes comme ça ou une mort chercher presque à en éclipser une autre, mais on doit tous mourir un jour et ce n’est pas en traitant presque de crétin toute personne signifiant son intérêt pour un illustre personnage une fois décédé que tu vas t’illustrer toi-même. Le fait qu’il soit autant médiatisé une fois mort aide beaucoup à le populariser pour ceux qui ne le connaissaient pas assez pour pouvoir dire franchement qu’ils l’appréciaient.

  5. Bof, et alors?

    C’est comme entendre une vieille toune à la radio et se dire : »C’est vrai, j’ai cet album à la maison », et le ré-écouter pour le trip…

    Quand quelqu’un meurt, c’est un peu le même déclic. On a aimé sa prose, ses opinions, ses tounes. Et on se dit « C’est vrai, j’aimais bien Untel ».

    En quoi « se souvenir » peut être aussi choquant? Le décès d’une personne publique marque le passage du temps, et notre propre mortalité en l’occurence. Donc, se remémorer notre amour ou notre respect pour ladite personne est plutôt, selon moi, une réflexion saine et un rituel normal chez l’être humain.
    Dommage par contre que la personne décédée n’aie pas reçu tout cet amour de son vivant…

    Mais si le départ subit de quelqu’un nous fait voir les bons côtés de la personne, qu’on n’arrivait pas à voir avant, parce que les yeux trop englués dans le jugement gratuit, pourquoi pas? Il me semble que c’est une bonne chose, non?

    Ça serait ridicule de se révolter contre la compassion, aussi tardive soit-elle. 🙂

    Moi j’aime.

  6. Non mais Caroline, c’est parce que, c’est, ben tsé, c’est, mettons que, en fait, ce qui, comment je, ah! pis laisse donc faire estie, tu comprendras rien anyway!

  7. Merci de ton opinion quand tu crèvera, on ira pas pleurer sur ta tombe!

    Je suis moi-même adepte de deux groupes en hommage à Falardeau, dont un pour renommer la rue Hamerst en son nom…

    Et je suis aussi adepte de Michael Jackson!
    J’ai joué beat it en dansant le moonwalk devant des milliers de personnes au saxophone baryton à Ottawa à la fête du Canada, des centaines de dollars sont tombés dans ma boite!

    Suis opportuniste? Oui, mais avec respect et amour, j’y ai mis tout mon coeur à bien jouer comme je le fais toujours, et bien des gens étais touchés par la grâce de l’émotion. Pourtant Falardeau n’aurais pas aimé que je joue une chanson « améreuquaine » à l’occasion de la fête du Canada… En effet je ne partage pas sa hargne envers les anglais et le Canada, mais je respecte la grandeur de l’homme, à qui on pourrais reprocher ses opinions, mais pas son talent et son franc parler!

  8. Mon cher. C’est vrai dead hype il y a. Cependant tu ne peux pas demander à un humain de ne pas s’émouvoir de la mort d’un autre humain. surtout si cet humain par l’art à fait parti intégrante de cette personne qui s’émeut.

    sur ce je vais allé lire folle pour vous contredire tous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s