Journalistes et rap de merde: Partie 3


Je déteste.

Oui, c’était inévitable, André Péloquin s’en doutait sûrement en publiant cette entrevue avec Jingafly, je devais en parler. En fait, il y a une partie de l’entrevue qui m’a particulièrement accroché.

Comment se porte cette scène? Alors qu’on retrouve de plus en plus d’artistes hip-hop sur les scènes des Francos? Les puristes s’offusquent d’y voir MC La Sauce, Arvida Crew ou encore Jeune Chilly Chill…

GROSG : N’oublions pas que c’est tout du Entertainment. Les puristes s’offusquent? Tant pis, le rap ne leur appartient pas, il ne leur a jamais appartenu. C’est bien de respecter le passé, mais il ne faut pas être dogmatique.

BERETTA : Mobb deep et Wu-Tang ont fait leur “tang” dans les années 90, maintenant on fait du nouveau pour le monde d’aujourd’hui.

GROSG : Si ces groupes avaient tout simplement copier leurs prédécesseurs, ils n’auraient pas eu l’impact qu’ils ont eu. Ceux qui s’inspirent du passé peuvent innover, ceux qui y stagnent perdent à coup sûr.

Des puristes qui s’offusquent de voir des Mc la sauce et des Jeune Chilly Chill? Alors c’est comme ça que vous vous débarrassez des problêmes? Il n’y a qu’une réponse possible, les gens qui n’aiment pas, sont puristes? Alors, si je n’aime pas les films de Will Smith, je suis donc raciste? Pas d’autres alternatives? Ça ne vous arrive pas de penser qu’on n’aime pas, tout simplement parce qu’on trouve ça mauvais?

Le rappeur Koriass l’a dit dans un précédent commentaire sur ce blogue; ce n’est pas une question de purisme ou de style, c’est une question de savoir si ta musique est bonne ou non. Faut pas chercher plus loin. Il ne faut pas citer les gens, hors du contexte, non plus. On s’offusque de voir que vous sifflez à une clique de hipsters, qui passaient par-là, pour leur offrir de devenir le prochain groupe rap émergeant branché. Comme si c’était nouveau de rire du gangsta rap…Depuis le temps que les skaters font ce genre de parodie, on s’attend à quelque chose de nouveau, une vraie alternative, un vrai vent de fraîcheur. Mais non, vous les prenez comme ils sont, sans ajustements, vous cherchiez une alternative, vous l’avez, c’est tout ce qui compte, n’est-ce pas? Ça me fait penser aux bougons qui accepteront n’importe quel argument qu’on leur sert, en autant qu’on en arrive au même résultat; tu pourrais leur dire n’importe quoi contre Jean Charest, sans même savoir de quoi tu parles, mais eux ils ont compris une chose par contre, vous êtes du même avis, vous n’aimez pas Jean Charest et c’est ça l’important. J’ai l’impression qu’on vit le même phénomène avec le hipster-rap, à chaque fois qu’une gang de chums décide de commencer à parodier le rap, j’entend déjà au loin les bougons-hipsters crier: Yessir! Toé tu l’as mon chum! On pense pareil!

Pour montrer l’autre coté de la médaille, question de démontrer que je ne déteste pas un style en particulier, je trouve que le très coloré rappeur Maybe Watson, est le meilleur exemple, d’une alternative pour le rap québécois. Il ne s’affiche pas comme un anti-gangsta-rap, et si c’est le cas, c’est une camaraderie, plutôt qu’une parodie arrogante. Il ne tombe pas dans la facilité pour plaire à un seul public qui n’attend que ça. Je ne voudrais surtout pas le comparer à tous les autres hipsters-rappeurs nommés à travers le blogue, mais s’il y a quelqu’un qui se rapproche le plus d’un rap souvent humoristique contrôlé, avec talent, son nom me vient en tête assez facilement.

Jingafly, c’est très mauvais. À la place de pousser des mauvais rappeurs qui donnent dans l’electro, attendez donc le bon timing. Le beat electro est présent, 0ui, mais la partie vocale est médiocre. Peut-être que vous voulez créer vos stars electro-rap, mais il n’y a définitivement personne qui s’y démarque, au Québec. Que des bons producteurs qui gaspillent leurs créations au plus grand bonheur de ces merdiquo-rappeurs. Avez-vous vu les arguments des fans d’Arvida Crew? Ils patinent pour justifier leur place dans l’univers musical en ploguant leur différence et audace! Rendu là…

Bien que ce comportement soit ridicule, j’aimerais bien voir un de ces parodieurs, dans l’embarras, intimidé, par un de ces gangsta-rappeurs qui voudrait en faire sa chienne devant caméra, pour le plaisir de la chose.

Publicités

7 réponses à “Journalistes et rap de merde: Partie 3

  1. Baxter Dexter avait commençé le «nettoyage» avec des faux gangsters rappers…

    À quand le nettoyage pt.2 ?

    Le rap humoristique n’est plus nouveau. Jingafly sortent 3 ans trop tard…

  2. Meme plus que ca, juste a regarder des groupes comme 2e monde (un des seuls groupes de rap humoristique que je respect) qui roulent leur bosses depuis un bon moment, tout ca parce qu’ils ont un vrai talent

  3. @Beretta « rock you in your face, stabb your brain with your nosebone ». Je ne peux pas croire qu’un rappeur médiocre Québecois « diss » des légendes de New York, le monde est rendue fou ou quoi?

  4. « Bien que ce comportement soit ridicule, j’aimerais bien voir un de ces parodieurs, dans l’embarras, intimidé, par un de ces gangsta-rappeurs qui voudrait en faire sa chienne devant caméra, pour le plaisir de la chose. »

    Du bonbon. Je veux voir le youtube quand ça va arriver.

  5. Moi je me rapelle très bien du show d’Oxmo Puccino au Metropolis. Jeune Chilly Chill en première partie qui s’est fait huer à CHAQUE chanson.

    Le pire c’est que le contenant est pas mauvais, mais le contenu, c’est autre chose…

  6. Lu, oui bon… Moi je les trouve pas mauvais dans leur genre… Clair, le flow est langoureux, les beats parfois à la limite de la dance, les voix vocodées, les petites répétitions saccadées genre « pu-pu-pu-pussy bitch »… Tout est dit non ?
    A voir aussi sur you tube : Jingafly runner, teaser de 30 secondes….

    Une chose est sure, si ça c’est du gangtsarr rap, moi je m’appelle Stephan Bodzin… Par contre que ce soit du TTC oui beaucoup plus… *

    Juste une chose que je ne saisis pas, c’est lorsque dans l’itw, il parle de Mobb Deep… Plz, plz, laissez les là où ils sont car avant de continuer à construire le rap comme ils l’ont fait avec d’autres, vous avez du chemin….

  7. « Bien que ce comportement soit ridicule, j’aimerais bien voir un de ces parodieurs, dans l’embarras, intimidé, par un de ces gangsta-rappeurs qui voudrait en faire sa chienne devant caméra, pour le plaisir de la chose. »

    Je débarque un peu tard par ici (le jet lag sans doute 😉 ), mais je reste d’accord avec l’idée que ça pourrait être fun et dissuader certains de se lancer là dedans… en France on a eu vite fait le même problème il y a 2-3 ans avec Yelle etc… et Fatal Bazooka qui continuent leur conneries (la différence étant qu’eux ont fait quelques trucs marrant), mais le phénomène à l’air d’avoir moins d’ampleur que chez vous… nous le plus gros problème à mon sens c’est les rappers pourri qui se la joue gangster et se prennent au sérieux en faisant des clips blingbling en louant un porsche Cayenne pour 2 heures et en exhibant une liasse de billet de 5€… trop cheap. Fuck it.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s